Les différentes formes et significations de chandeliers juifs

Les différentes formes et significations des chandeliers juifs

Les chandeliers juifs à 7 ou 9 branches, sont un symbole indissociable de la culture hébraïque. Il suffit de se pencher sur les préceptes du judaïsme pour remarquer que le début des  fêtes  et de Chabbat  est généralement indiqué par l’allumage de bougies. C’est pourquoi, la plupart des familles juives possèdent des chandeliers, menorah et hanoukia  destinés à cet usage.

Il existe 2 types de candélabres dans la coutume juive: ceux à 7 branches et ceux à 9 branches. LevJudaïca vous en dit plus sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une Menorah

Le terme « Menorah » signifie littéralement « lampe » en hébreu. Étant donné que le même terme a été utilisé pour décrire deux types différents de Menorah (la Menorah ordinaire et la Menorah de Hanoucca), les Juifs ont plus tard créé le mot « Hanoukiah » – dérivé du mot  « Hanoucca  » – pour distinguer les deux et finalement mettre fin à la confusion.

La menorah est mentionnée pour la première fois dans le livre biblique de l’Exode (25 : 31-40), lorsque l’Eternel demande à Moïse sur le Mont Sinaï de construire un candélabre. Il a été forgé par l’artisan Bezalel et mis dans le Tabernacle.  Celle-ci possédait trois branches de chaque côté et une branche principale au centre. Chaque branche avait une fiole  d’huile dédiée qui était allumée à l’huile d’olive.

 Le Temple de Salomon, selon le livre des Rois, possédait  10 candélabres en or. Le Second Temple, construit après le retour des Juifs d’exil à Babylone, contenait une menorah, dérobée  en 169 avant notre ère par Antiochus IV Epiphane lors de la  profanation du Temple. Judas le Maccabi  a ordonné la construction d’un nouveau candélabre à sept branches, qu’il a placé dans le Temple après la profanation d’Antiochus.

Bien que la menorah ait disparu et que le Talmud ait interdit sa reconstruction, elle est devenue un symbole populaire du  judaïsme. Des représentations de la menorah décoraient ainsi les tombeaux et les murs et sols des synagogues. Au début de la période moderne, la menorah en tant que symbole a cédé la place à l’étoile de David, mais au 19ème siècle, elle a été adoptée comme symbole des sionistes. Le candélabre à sept branches représenté sur l’arc de Titus est ainsi  devenu l’emblème officiel de l’État d’Israël au 20e siècle.

La Menorah posède plusieurs thèmes juifs importants:

Lumière : Selon le Talmud, la Menorah est un symbole d’illumination. La branche centrale représente la lumière de D’ieu, émettant de la lumière vers les six autres branches – un symbole de la connaissance humaine. La lumière est souvent utilisée dans le judaïsme comme métaphore de la sagesse et des émanations divines.

7 branches : Les 7 branches sont un symbole d’achèvement. Le chiffre 7 est un thème récurrent dans le judaïsme : les 7 jours de la création, le saint Sabbat – le 7e jour de la semaine (représenté par la branche centrale de la Menorah), les 7 jours de deuil…

Or : La Menorah était faite d’or pur. L’or est une métaphore de la perfection – il met en évidence l’importance d’aspirer à la perfection du caractère et d’émaner notre « lumière » sur les autres.

Le chandelier juif à 9 branches: la Hanoukia

Le candélabre à 9 branches, également connu sous le nom de Hanoukia est la lampe que les Juifs allument pendant les 8 jours de la fête de  Hannouca. Ce chandelier  est composée de 8 branches – une pour chaque jour de Hanoucca, plus une autre pour le Shamash – la bougie « assistante ».

Différences entre la menorah à 7 branches et à 9 branches (menorah de Hanoukia)

Il y a quelques différences importantes entre la Menorah à 7 branches du temple juif et les Menorahs à 9 branches que nous allumons pendant Hanoukka (mis à part le nombre de branches, bien sûr)…

Contrairement à la Menorah à 7 branches, vous pouvez allumer la Menorahus de Hanukkah avec des bougies ou de l’huile.

La différence entre la Hanukiah et la Menorah est que la Hanukiah est allumée le jour de la fête de Hanoucca et la Menorah ne l’est pas. De plus, la Menorah a moins de branches que la Hanukiah et n’a pas de « Shamash » déplacé. La menorah est juste un symbole représentant la foi juive.

Découvrez la sélection chandeliers juifs sur le site LevJudaïca. 

Menorah dorée
21.90
Quels sont les symboles religieux du judaisme
Que signifie les différentes sortes de kippa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Navigation
Close

Mon panier

Recently Viewed

Close

Close

Categories